BLOG

Mariage Turc : Les 4 Étapes d’un Mariage Traditionnel

Louis S.
23 Mai 2022
Spark
>>Blog

Le mariage turc est une étape essentielle dans la vie d’un couple turc. La majorité de ces couples étant pratiquants musulmans, le mariage turc présente des similarités avec les autres mariages musulmans, et est donc un événement festif ancré dans des traditions. Toutefois, le mariage turc possède ses rituels et coutumes propres.

Kız Isteme, Söz Kesimi, Kina Gecesi, ruban rouge, etc. les traditions du mariage turc sont fortes et nombreuses, et, selon les régions et les familles, doivent être strictement respectées.

Pour tout savoir sur le déroulement du mariage turc et ses différentes coutumes traditionnelles, Spark vous fait découvrir les 4 étapes essentielles pour réussir l’organisation de votre union :

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation
Estimer mon budget mariage
Photo d’un couple de mariés lors de leur mariage turc
Crédit : Isa Molina

Faut-il organiser votre mariage turc en Turquie ? 

Non, vous pouvez tout à fait organiser votre mariage turc en France. Certaines traditions anciennes étant très strictes, de jeunes couples préfèrent aujourd’hui se marier en France, privilégiant un processus plus simple, plus rapide et moins cher. Le mariage traditionnel turc reste toutefois très populaire et de nombreuses familles souhaitent l’observer en Turquie.

La Turquie étant un pays majoritairement musulman, les règles pour se marier suivent celles du mariage musulman. Ainsi, seul peut se marier un couple de sexe opposé voulant fonder un foyer ensemble. De même, le mariage mixte en Turquie est possible uniquement si la femme est chrétienne ou juive. L’homme, lui, devra obligatoirement être musulman ou avoir déclaré vouloir se convertir.

Comme en France, seul le mariage civil rend l’union légale en Turquie. La cérémonie religieuse devra donc forcément avoir lieu après l’union civile. En Turquie, l’homme et la femme turque n’ont pas besoin d’aller dans un établissement municipal pour se marier, c’est le représentant de municipalité qui se déplace sur demande pour valider leur mariage et vérifier la signature des registres.

Étape 1 : la demande en mariage et les fiançailles,

La première étape du mariage turc commence par la période des fiançailles, divisée en trois rites :

  • Kız isteme,
  • Söz kesimi,
  • Nişan.

Se déroulant traditionnellement sur différents jours, ces trois rites se déroulent maintenant, la plupart du temps, le même jour.

Le Kız Isteme, la demande en mariage

Qu’est-ce que le kız isteme ? Le kiz isteme est la demande en mariage, étape essentielle des fiançailles turques. Signifiant ‘‘vouloir la fille’’, il s’agit du moment où traditionnellement, le futur marié (‘‘damat’’), accompagné de sa famille se rend au domicile de sa promise (‘‘gelin’’) pour demander sa main à son père.

Selon certaines familles, c’est la personne la plus âgée de la famille de l’homme, appelé ‘‘abi’’, qui fait la demande pour lui. Le damat, lui, apporte à sa gelin des cadeaux, en général un bouquet de roses, des chocolats ou des spécialités locales de sa région.

Comme pour le mariage marocain, le kız isteme est très souvent le moment de la première rencontre entre les deux familles, et montre que le mariage kurde ou turc est avant tout un contrat entre elles. Si aujourd’hui, la demande se fait lors de la première rencontre, anciennement, les familles devaient effectuer plusieurs visites.

Le rituel du café

Après le kiz isteme, la mariée prépare et sert le café à toutes les personnes présentes, en commençant par les personnes les plus âgées. Toutefois, dans la tasse de son futur époux, elle aura versé du café ou du poivre, avant de la lui servir. Celui-ci devra boire le café sans montrer de surprise ou de mécontentement.

Ce rituel traditionnel très populaire du mariage à la turque symbolise l’amour et la patience que l’homme porte à sa femme, et son engagement à la soutenir et à assumer ses responsabilités envers le couple, dans les bons comme dans les mauvais jours.

À la base, cette tradition de fiançailles turques, qui avait lieu lors des mariages arrangés, permettait à la future mariée de communiquer subtilement son acceptation ou son refus du prétendant présenté. Un café lourdement salé signifiait un refus total, un café modérément salé une hésitation, et un café sucré que le prétendant lui plaisait.

Le rituel du café est une tradition du mariage turc

Le Söz Kesimi, l’accord de mariage

Une fois le café servi, les deux familles donnent leur accord de mariage, c’est le söz kesimi (ou söz kesme). Accord verbal donné lors de discours, il est donné en premier par le père du damat (futur époux), puis par le père de la gelin (future épouse), qui demande parfois confirmation à sa fille.

Une fois l’autorisation de se marier donnée, l’ambiance est à la fête et les familles peuvent préparer la fête de fiançailles. 

Le Nişan, les fiançailles

Le nişan, ou la soirée de fiançailles, est une fête en petit comité. Elle est organisée au domicile des parents de la mariée ou dans une salle et est prise en charge financièrement par eux. Un grand repas est préparé et de nombreux cadeaux sont offerts à la future mariée.

Lors de cette fête, le marié apporte les bagues de fiançailles, signe de l’engagement entre les deux promis. Placées souvent sur un plateau doré ou argenté, elles sont reliées par un ruban rouge. Le père de la mariée coupe le ruban, symbolisant le passage de sa fille à une nouvelle vie loin de son domicile. Il place ensuite les alliances sur l’annulaire droit des mariés (qu’ils portent souvent jusqu’au mariage).

Après le nişan, les parents discutent de l’organisation du mariage, décidant de la date, du lieu, des achats à effectuer, et notamment, chez les familles conservatrices, du montant de la dot. Appelée ‘‘baslik parasi’’, elle est discutée entre les hommes et les femmes âgées.

Cette première étape se conclut par l’annonce du mariage turc qui, en Turquie, se fait dans le village. Un drapeau national est hissé sur le toit du lieu de réception (en général le domicile de la mariée) et le mariage est annoncé par les haut-parleurs de la mairie. Toutes les personnes du village sont invitées à célébrer et à accueillir avec un orchestre la mariée. Celle-ci, selon la tradition, arrive à cheval avec son père.

Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

Étape 2 : la préparation et l’organisation du mariage turc 

L’organisation d’un mariage turc, traditionnel ou moderne, commence en général 6 mois avant le jour-J.

Quelle est la durée d’un mariage turc ? 

En général, un mariage turc se déroule sur 3 jours, le temps de réaliser tous les rites et coutumes principales. Anciennement, dans certaines régions de Turquie, il pouvait durer jusqu’à 40 jours.

Les mois privilégiés pour se marier sont août et septembre, et les mariés se marient le plus souvent le jeudi, jour pur et présumé dépourvu de tout mal.

Qui paye le mariage chez les Turcs ?

La famille du marié prend en général en charge les coûts du mariage turc. Cependant, selon les régions de Turquie (est, ouest ou centre), les coûts peuvent être réglés par la famille de la mariée (à l’ouest) ou partagés entre les deux familles (centre du pays). L’époux paye alors le logement et l’épouse paye l’ameublement.

Dans le cas où ce serait la famille de la mariée qui prend en charge le paiement des noces, elle utilisera traditionnellement la dot versée.

Les célébrations de noces en Turquie étant des événements très festifs, le prix du mariage turc peut être très élevé, avec plus de 500 invités participant à la célébration. C’est pour cette raison que de nombreux jeunes couples turcs préfèrent organiser des noces plus simples et moins chargées en traditions, leur permettant de réduire leur budget de mariage.

Photo de la mariée en robe de mariage turc
Crédit : Nilûfer Nalbantoglu

Le choix des robes de mariage turc

La mariée devra porter différentes robes de mariage turc durant les festivités, et principalement une robe blanche traditionnelle pour la cérémonie civile et religieuse. Pour la cérémonie du henné la veille, elle portera une robe rouge décorée de broderies dorées, appelée bindallı, robe précieuse transmise de génération en génération.

La mariée devra également porter un voile turc de mariage. Ce voile provient de la tradition ancienne du mariage arrangé. Anciennement, les parents du marié sélectionnaient une femme pour leur fils, que celui-ci ne découvrait que lors des fiançailles. Elle portait alors un voile rouge, en signe de pureté. Si aujourd’hui, le mariage arrangé n’a presque plus cours, de nombreuses femmes portent encore ce voile pour perpétuer la tradition.

La préparation du trousseau de mariage turc

Avant le mariage, et souvent depuis son enfance, la mariée et sa famille préparent son trousseau de mariage, appelé çeyiz. Ce trousseau, une malle ou un coffre en bois, contient un grand nombre d’objets qui vont meubler le nouveau logement des mariés et les aider à commencer leur vie à deux. Il s’agit en général de linge de maison, de lingerie, de tissus, de vaisselle, de bijoux, de broderies, etc. 

Ce çeyiz sandığı, généralement remis lors de la journée de mariage, peut aussi, selon les familles, être remis dès la fête de fiançailles.

Aujourd’hui, il n’est pas rare que la future mariée prépare son trousseau avec sa belle-mère.

Photo des mariés coupant leur gâteau lors de leur mariage turc
Crédit : Nilufer Nalbantoglu

Étape 3 : la veille du mariage, le kina gecesi, la cérémonie du henné

Le rituel du henné turc, appelé kina gecesi, est une cérémonie essentielle marquant la fin du célibat de la future épouse et la rupture avec sa famille. Censé apporter richesse et prospérité au couple, le rite du henné a lieu la veille du mariage, le plus souvent au domicile de la mariée ou dans une salle louée pour l’occasion.

Durant la cérémonie du henné turc, la mariée, vêtue de son bindalli et d’un voile rouge, est entourée de ses amies, qui portent des bougies et récitent des chants traditionnels. Ces chants, comme la chanson « Yüksek Tepelere » (‘‘Vers le haut des collines’’), ont vocation à la rendre très émotionnelle, montrant sa tristesse de quitter son foyer familial et à garantir une vie conjugale heureuse.

Une fois les premières larmes tombées, la belle-mère, ou une femme heureuse en mariage, applique du henné turc de couleur rouge sur les mains, les paumes et les pieds de la mariée. Selon les traditions, elle place ensuite une pièce d’or dans chaque main tatouée, en vœux de prospérité. Une fois la mariée tatouée, sa mère reçoit le henné, suivie des autres femmes présentes.

À l’inverse du mariage juif où la cérémonie du henné ne dure qu’une ou deux heures, le rituel de henné de mariage turc dure toute la soirée, comprenant des rafraîchissements et des douceurs sucrées. Pendant ce temps, le marié peut partager un narguilé avec ses amis, proche du lieu de la cérémonie. Il peut parfois même y assister.

À noter qu’avant le kina gecesi, la mariée doit se rendre dans un hammam, afin de se purifier. Le marié devra, lui, se rendre chez un barbier pour se raser, prouvant qu’il est devenu un homme et est capable de fonder une famille.

Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé

Étape 4 : le déroulement de la cérémonie du mariage turc

Le déroulement du mariage turc dépend en général de la région et des communautés. Aujourd’hui, les cérémonies civile et religieuse sont souvent organisées le même jour. Facultative, la cérémonie religieuse s’organise après le mariage civil, en fin de journée, après l’appel de la prière.

La procédure du Gelin Alma

Le mariage turc commence tôt le matin, lorsque le marié, accompagné d’un cortège, vient chercher la mariée à son domicile. Sur le chemin, le cortège fait la fête dans la rue, chantant et entamant une danse turque de mariage, comme le halay. Un orchestre joue également des airs de musique traditionnelle à l’aide de tambours turcs de mariage.

Pendant ce temps, la mariée se prépare avec ses proches. Traditionnellement, on attache un ruban rouge de mariage turc à sa taille, appelé ‘‘Bekaret kuşağı’’, symbole de sa chasteté. Aujourd’hui, le ruban rouge est encore couramment porté, mais on délaisse de plus en plus la notion de pureté.

La mariée peut également écrire le nom de ses demoiselles d’honneur sur le dessous de ses chaussures. Les noms vont s’effacer au fil de la journée, révélant un dernier nom visible qui indique quelle sera la prochaine demoiselle à se marier. Alternative au lancer du bouquet de mariage, cette tradition est très populaire chez les jeunes mariées. 

Une fois récupérée, la mariée est amenée par un grand cortège de voitures décorées au ‘‘düğün salonu’’, la salle du lieu de mariage.

Photo de la mariée portant un ruban rouge de mariage turc autour de la taille
Crédit : Emre Nesli Photography

La cérémonie civile et religieuse

Si le mariage a lieu en France, les mariés se rendront en premier à la mairie de leur commune pour officialiser leur union. En Turquie, elle pourra donc se faire n’importe où, le représentant de municipalité se déplaçant.

Une fois l’union civile officialisée et les registres signés, les mariés vont essayer de marcher sur le pied de l’autre, pour montrer quel conjoint va dominer le couple et le mariage. Ce rituel affectif amuse très souvent les mariés, ainsi que leurs convives.

Si les mariés organisent un mariage religieux, un imam ou un dede (pour la communauté alévie) sera présent et récitera une prière, avant d’énoncer les devoirs conjugaux des mariés. Ceux-ci devront accepter de les assumer en répondant ‘‘oui’’ trois fois. Ils pourront à ce moment échanger les bagues et boire une boisson rouge sucrée appelée le ‘‘şerbet’’ (sorte de sirop au miel, à la rose ou aux fruits).

Le repas de mariage et la cérémonie du taki

Après la ou les cérémonies, c’est l’heure de la fête et du repas de mariage. Les mariés arrivent en général vers 19 h 30, une fois tous les invités installés. Au son de belles musiques de mariage turc et de grandes danses, les mariés et leurs convives dégustent un repas très copieux.

Le menu de mariage peut être composé de mezzés, des entrées, comme des pizzas turques, des roulés de feuilletés farcis, et des plats principaux typiques, comme des aubergines farcies à la viande hachée, des brochettes kebab ou des feuilles de vigne farcies au riz. En dessert, on sert en général une grande pièce montée ou un assortiment de pâtisseries.

La soirée de mariage se conclut par la cérémonie du ‘‘taki’’, où les invités offrent de l’argent et des pièces d’or aux mariés. Ils disposent souvent ces cadeaux dans des rubans de satin rouge que le couple porte autour du cou. 

La journée de noces s’arrête ensuite vers 23 h, les invités quittant la salle et les nouveaux mariés rejoignant leur chambre nuptiale. Le lendemain des noces est un jour de repos, permettant aux époux de récupérer et de rester entre eux.

--

Les traditions de mariage et l’organisation de noces turques n’ont maintenant plus de secret pour vous. Pour vous garantir les plus beaux souvenirs de votre mariage traditionnel ou moderne, il est important de s’entourer du meilleur prestataire photo et vidéo.

Spark, c’est votre partenaire confiance pour immortaliser le plus beau jour de votre vie et vous offrir des photos mémorables que vous garderez longtemps près de vous. Nous mettons à votre service une équipe dédiée et un grand réseau de professionnels de la photo qui vont répondre à toutes vos attentes et vous accompagner de A à Z.

Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

FORM BUDGET

Merci ! Vous pouvez maintenant télécharger le fichier
Oops!

Nos autres articles

Estimer mon budget mariageEstimer mon budget mariage