BLOG

Mariage Marocain : Les 7 étapes d’un mariage traditionnel

Louis S.
14 Mars 2022
Spark
>>Blog

Le mariage marocain est un événement central et une étape primordiale pour un couple pratiquant. Composé de plusieurs fêtes successives, il est régi par des traditions et des rites ancestraux qui doivent être respectés. 

Khetba, choix des 7 robes marocaines de mariage, cérémonie du henné, al kaghet, hdiya, amariya, etc., les traditions marocaines de mariage sont nombreuses et chaque rite et cérémonie possède son importance.

Si vous souhaitez savoir comment organiser un mariage traditionnel marocain, ou si vous voulez simplement en savoir plus sur ce mariage oriental, Spark vous guide, étape par étape :

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation

Doit-on obligatoirement organiser un mariage marocain au Maroc ? 

Non, le mariage marocain n’a pas forcément lieu au Maroc. De nombreux couples décident de se marier au Maroc pour être au plus proche de la tradition, mais ils peuvent très bien organiser leur mariage musulman marocain en France. 

Même si chaque région du Maroc possède des rites propres, ces rites sont en grande partie reproductibles dans une cérémonie ayant lieu en dehors du Maroc. De plus, le mariage marocain a tendance à s’occidentaliser, permettant une organisation de plus en plus facile hors du pays.

Photo d’un mariage au Maroc
Claire Eliza

Étape 1 - La Khetba : la demande en fiançailles

Qu’est-ce que la Khetba ? La Khetba correspond au processus de demande en fiançailles. Traditionnellement, les parents du marié demandent à la future épouse sa main lors d’une soirée intime et discrète. La future mariée va donner sa réponse, puis va informer ses propres parents de son consentement. Si ces derniers donnent leur accord, alors l’union pourra avoir lieu. Cette tradition tend à s’assouplir progressivement avec les nouvelles générations, et de plus en plus de futurs époux font directement leur demande à la future épouse, sans attente du consentement des parents.

Une fois la demande de fiançailles réalisée et validée par les deux familles, une période pouvant durer entre 1 mois et 2 ans s’entame. Il s’agit d’une période pleine de traditions, durant laquelle des accords et des grandes décisions sont prises. 

Cette période commence par le Rchim, la rencontre entre les deux familles des futurs époux, qui décident de la date des fiançailles. Une fois l’accord donné, la Fatiha (le 1er verset du Coran) est lue, scellant l’engagement. Les deux familles discutent ensuite de la date du mariage et de la cérémonie, du budget, du montant de la dot et des sommes versées par la famille de la mariée, etc. La dot est le signe d’engagement du futur époux envers sa femme, et peut être une somme d’argent, des biens ou simplement symbolique.

Durant cette période de discussion entre les deux familles, le futur marié apporte de nombreux cadeaux (henné, fleurs, dattes, bijoux), et notamment la bague de fiançailles. Il apporte également des cadeaux à sa belle-famille, comme des châles ou des belghas. 

Les mariés procèdent enfin à l’annonce de leur mariage à tous leurs proches. Pour se faire, ils envoient des faire-part décorés par des beaux motifs traditionnels, au moins deux mois avant la cérémonie.

Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

Étape 2 – L’Al Kaghet : la signature du contrat de mariage

L’Al Kaghet, signifiant ‘‘les papiers’’, est la cérémonie intime où les mariés signent le contrat de mariage, en présence d’un adoul, un notaire de droit musulman certifié, et de deux témoins. Cet acte de mariage au Maroc contractualise notamment le montant de la dot, qui, une fois versée, achève la période des fiançailles (commence alors la période du mariage).

Une fois ce certificat de mariage signé, les deux familles organisent une fête intime au domicile parental de la mariée, où ils profitent d’un repas copieux. 

La signature de l’acte adoulaire permet également de lancer les préparatifs du mariage. Les deux familles vont décider de l’organisation et du déroulement de la cérémonie. Ils choisissent notamment la salle de réception, la décoration, les différents prestataires (photographe, traiteur), mais aussi la negafa, habilleuse traditionnelle et gardienne des traditions de la cérémonie du mariage marocain, qui va garantir le respect des rites durant le mariage.

En cas de mariage marocain en France, le couple peut aussi réaliser un contrat de mariage français, dont la valeur juridique prévaudra en cas de conflit.

Photo de bagues de fiançailles sur un acte de mariage marocain

Étape 3 – L’organisation du mariage marocain 

Le mariage traditionnel au Maroc prévoit une organisation précise, que ce soit dans l’établissement du budget, le choix de la negafa, et du choix de la tenue de mariage marocain.

Quel est le déroulement d’un mariage marocain ? Combien de temps dure-t-il ?

Traditionnellement, le déroulement d’un mariage marocain se fait sur une semaine. Cependant, de plus en plus de mariages se déroulent sur trois jours, pour concentrer les différentes cérémonies en un week-end. Certains se célèbrent même sur un seul jour, notamment en ville.

Il va également se dérouler dans plusieurs lieux :

  • Hammam, la veille du mariage
  • Domicile des parents de la mariée, pour des repas et cérémonies intimes,
  • Lieu de mariage choisi, pour la célébration de l’union.

Le budget de mariage marocain

Combien coûte un mariage marocain ? Un mariage au Maroc de 250 invités peut coûter entre 15.000 euros et 100.000 euros (soit environ 150.000 dirhams à 1.000.000 dirhams). Ce budget va dépendre des moyens des familles, du prix des robes de mariée marocaine, des prestataires (salle de réception, traiteur, photographe, orchestre), des rituels, et des frais classiques de mariage.

Dans le mariage marocain, qui paie quoi ? Traditionnellement, c’est la famille de la mariée qui prend en charge les frais du mariage, la famille du marié versant la dot et offrant de nombreux cadeaux. Aujourd’hui, les familles ont tendance à se partager les frais, chacune se chargeant des tenues de leur enfant.

Le choix de la negafa

La negafa marocaine, proche d’une Wedding Planner, est une professionnelle chargée de surveiller la bonne organisation du mariage, le bon déroulement de la fête de mariage, et le respect scrupuleux des rites nuptiaux. Gardienne des coutumes du mariage marocain, elle aide la mariée à choisir robes et accessoires, et veille au bon déroulement des rites durant la soirée. Elle joue également un rôle de soutien durant les préparatifs.

La negafa est l’un des éléments les plus essentiels du mariage à la marocaine. Assistée d’une équipe, elle prévoit les différentes étapes du mariage. Si ce métier était autrefois dédié aux femmes, elle attire de plus en plus d’hommes.

Le tarif d’une negafa peut varier entre 800 € et plus de 3.000 €, selon son expérience, son prestige, le nombre de robes compris, et toutes les options en (maquillage, coiffure, amariya, etc.). 

Le choix des robes marocaines de mariage

Combien de robes de mariage marocain doit porter la mariée ? À l’origine, la mariée marocaine devait porter 7 robes, en l’honneur des 7 régions du Maroc. De nos jours, elle se contente de porter 3 – 4 robes de mariée marocaines différentes.

Ces 7 robes traditionnelles marocaines de mariage se succèdent ainsi :

  • Un caftan marocain de mariage vert doré de broderies pour la cérémonie du henné,
  • Une takchita blanche pour l’ouverture de la cérémonie,
  • Une lebssa fassiya, costume ancestral représentant la ville de Fès,
  • Un r’batia bleu représentant la ville de Rabat,
  • Une robe sahraouie représentant le Sahara,
  • Une soussia, tenue berbère, représentant la région de Souss,
  • Une chamalia, représentant la région du nord.

Le marié marocain peut, lui, choisir une tenue de mariage marocain traditionnel, comme une djellaba ou un jabador (tunique longue avec un pantalon assorti), ou un costume moderne. Étant considéré comme un sultan le jour de son mariage, il peut également porter un malaki, un jabador de luxe. Sa tenue est complétée par des belghas (des chaussures de cuir) et un tarbouche andalou (bonnet rouge).

Le déroulement d’un mariage marocain prévoit un grand nombre de robes

Le choix de la salle du mariage marocain

En ce qui concerne le choix de la salle de réception de mariage marocain, les mariés et leur famille peuvent choisir, selon leur budget et leurs envies, entre un lieu de mariage traditionnel, comme une maison beldia, la maison familiale, ou une salle plus moderne. Salle des fêtes, gîte, domaine, château, les lieux de réception modernes sont très nombreux.

Pour une décoration de mariage marocain, les mariés privilégient des couleurs chaudes comme le rouge et l’or. Ils peuvent installer des lanternes traditionnelles, des tapis de sol, des vases décorés, etc.

La préparation du trousseau de mariage marocain

Le trousseau de mariage marocain est un ensemble d’objets que la mariée, à l’aide de sa mère et d’autres femmes de la famille, va réunir afin de les utiliser pour commencer sa nouvelle vie d’épouse dans le logement qu’elle partagera avec son époux.

La mariée prépare le trousseau de mariage marocain longtemps avant son mariage et celui-ci va contenir toutes les choses dont elle aura besoin pour commencer sa nouvelle vie : lingerie, linge de maison, vêtements, bijoux, vaisselle, argenterie, tissus et étoffes, maquillage, mais peut contenir aussi du mobilier et de l’électroménager.

Une fois constitué, il sera amené en amont des noces dans le futur logement des mariés. Aujourd’hui, de nombreuses futures mariées modernisent le concept de trousseau de mariage marocain, en mettant en place  une liste de mariage classique, comme dans les mariages occidentaux.

Le choix de la musique du mariage marocain

Élément indispensable de tout mariage marocain, le choix de la musique est très important. Portée par un orchestre, d’un groupe de musique ou d’un DJ, la musique va rythmer chaque instant de la cérémonie de mariage. 

En général, les mariés choisissent une musique marocaine de mariage traditionnelle ou folklorique, comme de la musique chaâbi populaire festive, et des morceaux de dakka marrakchia.

Ils peuvent également préparer une playlist de chansons de mariage marocain comme « Laaroussa fi amariya » de Sawamit, « Aha Wald 3ami » de l’Orchestre Laabi, « Baghi n3amar dar » d’Abidat Rma, ou « Lebsi Otferkssi » de Mohamed El Berkani.

Pour organiser un mariage marocain, il faut prendre en compte tous les rituels et traditions
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé

Étape 4 – le rituel du hammam et la cérémonie du henné 

Parmi les traditions du mariage marocain les plus iconiques, on trouve le rituel du hammam et la cérémonie du henné, organisés par la negafa, et qui se déroulent la veille de la cérémonie de mariage.

Le rituel du hammam

Le rituel du hammam est une tradition durant laquelle la mariée, accompagnée de quelques amies, se rend dans un hammam pour se baigner dans un bain de lait. De manière similaire au mikvé du mariage juif, il s’agit d’un rituel de purification festif, préparant la mariée pour ses noces et la protégeant contre le mauvais sort.

Durant cette séance, qui se fait sous les « youyous » et les chants, la mariée marocaine pourra utiliser du rhassoul (un adoucissant à base d’argile), du savon noir avec un kessa (gant de gommage) pour se nettoyer. Elle pourra également s’enduire de henné en poudre, faire des gommages, et organiser une séance d’épilation ou de manucure.

La cérémonie du henné de mariage marocain

La cérémonie du henné de mariage marocain est un rituel iconique du mariage au Maroc, se déroulant au domicile des parents de la future mariée. Celle-ci se fait poser sur les mains (paumes et doigts) et sur les pieds des motifs traditionnels, apportant bonheur, fécondité, santé et prospérité, par une nekacha professionnelle. 

La cérémonie du henné est un grand moment de fête, porté par des musiques traditionnelles, des danses et des chants. La future mariée, portant généralement un caftan vert et doré, est assise sur un fauteuil surélevé, accompagnée de ses amies. De nombreuses pâtisseries marocaines sont servies, ainsi que du thé vert. On trouve aussi plusieurs éléments de décoration symboliques, comme des œufs, du lait et de l’eau de rose, qui représentent la fécondité et la pureté.

Étape 5 – le Hdiya 

Le Hdiya est un repas au cours duquel le futur marié offre à sa femme de nombreux cadeaux de mariage (dfou3 marocains). Les dfou3 sont en général des cadeaux symboliques (sucre, lait, nougat, dattes, etc.), et de caftans, bijoux, parfums, chaussures, etc. Les cadeaux sont apportés sur des tyafers, des grands plateaux en bois ou en fer avec des couvercles coniques.

Pour le Hdiya, le marié arrive en procession au domicile des parents de la mariée, sur fond de musique et de chansons, les bras chargés de ces cadeaux. Cette cérémonie permet également d’informer les voisins, le public et tout prétendant, que le couple marocain va se marier.

Exemple d’un buffet de desserts pour un mariage marocain
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

Étape 6 – La cérémonie de mariage et l’Amariya, l’arrivée des mariés

La cérémonie de mariage commence en général vers 21 h. Les invités arrivent, accueillis par la musique de l’orchestre, des pâtisseries marocaines et des boissons (thé vert, jus de fruits, café). La mariée, qui est allée dans la journée avec la negafa faire sa mise en beauté, fait ensuite son entrée avec son époux sur l’amaria de mariage.

L’amaria au Maroc est un rite d’introduction traditionnel où les mariés arrivent sur des palanquins en bois ornés et décorés, portés par des jeunes hommes ou des membres de leur famille. Portés deux fois, lors de leur entrée, puis lorsque la mariée porte la lebssa fassia, l’amaria de mariage marocain leur permet d’être vus et admirés par toute l’assistance. 

Une fois arrivés, les mariés s’installent sur des fauteuils au style de trône et reçoivent leurs invités qui viennent les féliciter, leur parler et prendre des photos.

Tout au long de la soirée, la mariée est assistée de la negafa et de 4 negafates pour l’aider à changer de robe et de bijoux.

Étape 7 – Le repas de mariage marocain 

Le repas de mariage marocain, symbole d’hospitalité et de générosité, est l’occasion de célébrer la nouvelle union et d'offrir un festin à ses invités. Entre menu simple, menu de mariage marocain de luxe ou buffet de mariage marocain, le repas varie selon les envies et certaines traditions. Commençant vers 23 h et se terminant au petit matin, il se déroule en 3 parties : la pastilla, le plat principal, le dessert (avec un plateau de fruits).

La pastilla est une tourte garnie, faite de volaille (pintade, poulet, pigeon) ou de fruit de mer, souvent servie comme entrée. Vous pouvez la remplacer par des briouates, un plat originaire de Fès fait de feuilles de brick farci de viande, et recouvert de cannelle et de sucre. Vous pouvez également servir une salade marocaine de mariage composée d’œufs, de riz et de légumes.

Pour le plat principal, vous pouvez proposer un plat marocain de mariage traditionnel, comme du couscous, du tajine, des pieds de mouton, des brochettes ou un méchoui d’agneau, mais aussi des plats plus exotiques, provenant de cuisines étrangères et originales. L’important est de garder une harmonie de thème et de saveurs et de prévoir les possibles restrictions alimentaires de vos convives.

Pour le dessert, vous avez une grande liberté de choix. Vous pouvez servir une sélection de gâteaux de mariage marocains, comme des sablés, des maamoul aux dattes, des ghribas, ou des triangles aux amandes. Vous pouvez aussi proposer un Wedding cake, une pièce montée faite de cornes de gazelles, des tartes, ou un buffet varié de mignardises.

Une fois mariés, les festivités ne s’arrêtent pas pour le nouveau couple. La semaine qui suit la cérémonie de mariage, les mariés visitent leur famille et leurs amis, apportant des paniers cadeaux pour les remercier. Ces paniers cadeaux de mariage marocain peuvent être simples ou originaux, comme des parfums, des fioles, des boîtes de pâtisseries, des tissus, etc.

--

Vous savez à présent les étapes essentielles d’un mariage Marocain.  Si vous vous mariez bientôt, alors pensez à prévoir le meilleur service possible pour vos photos et vidéos. 

Faites appel à Spark et entourez-vous d’un professionnel dédié à immortaliser le plus beau jour de votre, comme vous en rêvez. Découvrez une sélection de photographes de mariage sur-mesure qui vont répondre à toutes vos attentes et vous accompagner à chaque instant de vos noces.

Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

Merci ! Vous pouvez maintenant télécharger le fichier
Oops!

Nos autres articles

Estimer mon budget mariageEstimer mon budget mariage