BLOG

Mariage traditionnel : 10 Traditions de Mariage Historiques Pour le Jour-J

Louis S.
11 Avril 2022
Spark
>>Blog

Le déroulement d’un mariage traditionnel français est riche en rituels et en coutumes plus ou moins anciennes. Si certaines sont devenues désuètes, de nombreuses traditions de mariage trouvent encore leur place dans les unions modernes. 

Robe de mariée blanche, lancer de bouquet, faire-part, danse d’honneur, dragées, éléments de la mariée, alliances, chaque tradition de mariage français a son histoire, et certaines sont encore très populaires et font partie de la magie des noces.

Pour vous aider à organiser le mariage de vos rêves, Spark vous fait découvrir ou redécouvrir 10 rites incontournables du mariage traditionnel, à conserver ou à moderniser :

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation

Estimez votre budget en 10 questions !

Réaliste et personnalisable
Budget détaillé
Simple et rapide

Commencer l'estimation
Le mariage traditionnel est composé de nombreux rites anciens

1) Le financement traditionnel du mariage : qui paye quoi ? 

Traditionnellement, le coût du mariage était réparti entre les deux familles des mariés, à l’origine de l’union entre leurs enfants. Selon les achats, les frais étaient couverts entièrement ou partagés entre les deux familles. 

Ainsi, c’est la famille de la mariée qui devait payer la robe de mariée, les accessoires et la mise en beauté, de même que la décoration florale et certains prestataires (photographe de mariage, musique, cortège). La famille du marié se chargeait, elle, de sa tenue et ses accessoires, des alliances, des frais administratifs, du bouquet, ainsi que du voyage de noces. 

Les frais partagés par les deux familles correspondaient notamment aux frais de réception des invités (soit le coût du traiteur), divisés entre ceux du marié et ceux de la mariée, les faire-part, et la location du lieu de mariage.

Aujourd’hui, la plupart des couples préfèrent financer eux-mêmes leur budget de mariage, avec une répartition égalitaire ou selon les moyens de chacun. Certains frais peuvent rester partagés avec les parents, comme le voyage de noces ou certains éléments de décoration.

2) L’enterrement de vie de garçon / de jeune fille 

L’enterrement de vie de garçon et de jeune fille (EVG / EVJF) est une tradition de mariage très populaire, consistant pour les futurs époux à dire adieu à leur vie de célibataire lors d’une soirée festive ou d’un week-end complet. Organisé en général par le témoin et la demoiselle d’honneur, l’enterrement se déroule le plus souvent 1 à 2 semaines avant le mariage.

Coutume de mariage qui serait apparue au 18ème siècle pour les hommes, et adoptée en 1970 pour les femmes, l’enterrement de vie de célibataire est un grand moment de fête entre les mariés et leurs amis les plus proches, pouvant prendre la forme de journées d’activités ou d’une soirée de fête.

La robe de mariage blanche est une coutume traditionnelle française
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

3) La robe de mariée blanche

La robe de mariée blanche fait partie des traditions de la mariée les plus importantes. Symbole de pureté et de virginité, c’est très souvent la star des photos prises le jour-J. Pourtant, la couleur blanche n’est devenue que tardivement la couleur essentielle de la robe de mariée.

Au départ, les robes pouvaient être bleues, gris ou marron, moins chères et moins salissantes. Ce n’est qu’avec le mariage de Mary Stuart, et surtout celui de la reine Victoria en 1840, que la robe blanche de mariée gagna en popularité, bien que réservée aux familles très riches.

Avec l’augmentation des richesses des familles moyennes, et la tradition perpétuée par l'Église catholique, la robe blanche s’est démocratisée, pour devenir aujourd’hui un incontournable du look de la mariée.

Aujourd’hui, la majorité des mariées choisissent une robe blanche, mais de plus en plus de femmes font le choix de teintes différentes, comme le beige ou l’ivoire, voire des couleurs plus vives ou décalées.

4) Le voile de mariée

Comme la robe blanche, le voile de mariage est une tradition de mariage iconique. Tissu souvent composé en tulle ou en dentelle, il cache le visage de la mariée ou s’installe à l’arrière de sa tête. Censé symboliser l’innocence et la virginité de la mariée, le voile aurait été anciennement utilisé par le futur mari pour cacher la mariée lorsque celui-ci l’enlevait de son domicile. 

Son usage le plus connu avait lieu à l’époque des mariages arrangés. Couvrant le visage de la mariée, il n’était enlevé que lors de l’engagement officiel du couple, pour indiquer que l’homme ne tenait pas compte des critères physiques de sa future épouse.

La tradition de mariage du voile se perd de plus en plus aujourd’hui, mais existe encore beaucoup durant le mariage religieux. Certaines mariées utilisent le voile pour perpétuer une autre coutume de mariage, celle de découper leur voile en rubans et de les distribuer aux invitées célibataires, en signe de chance pour un mariage prochain.

Le voile de la mariée fait partie d’une vieille tradition de mariage française
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé

5) Les 4 éléments de la mariée 

Les 4 éléments de la mariée sont une tradition de mariage porte-bonheur consistant en la possession de 4 objets le jour-J : un objet ancien, un neuf, un emprunté et un bleu. Tradition anglaise ramenée en France à la fin du 19ème siècle, elle est censée chasser la malchance et protéger du mauvais sort.

Chacun des 4 objets porte-bonheur de mariage possède une symbolique spécifique :

  • Quelque chose d’ancien, symbolisant les liens familiaux et la vie avant le mariage. Il s’agit traditionnellement d’un bijou de famille (bague, broche, boucle d’oreille, pendentif), mais peut être très varié : photo de famille, étole, chaussures, mouchoir, gants, etc,

  • Quelque chose de neuf, symbolisant la réussite et la nouvelle vie à deux. Élément le plus simple à trouver, il s’agit en général de la robe de mariée, d’un accessoire ou des alliances,

  • Quelque chose d’emprunté, symbolisant la chance et le bonheur donnés aux mariés. Cet objet doit avoir déjà été porté par une mariée, heureuse dans son ménage. Il s’agit le plus souvent d’un bijou de tête (pic à chignon, voile) mais peut être par exemple un rouge à lèvres, une trousse de maquillage, un sac ou un chapeau,

  • Quelque chose de bleu, symbolisant la fidélité entre les époux et la pureté dans le couple. Cet objet de mariage est souvent un accessoire discret, comme un mouchoir, un nœud, une broche, une jarretière, du vernis ou une partie du bouquet de mariée.

Ces objets du mariage traditionnel participent à l’histoire des noces et peuvent être au choix des objets avec une appartenance forte pour la mariée, des objets de la vie de tous les jours ou prévus spécialement pour la journée. De même, certains objets peuvent servir plusieurs fonctions en même temps, comme une vieille broche bleue empruntée à une amie.

La tradition de mariage des objets porte bonheur à la mariée
Crédit: Brooke Images

6) Le lancer de riz

Le lancer du riz est incontournable lors d’un mariage traditionnel français. Symbolisant la prospérité et la fertilité, cette coutume de mariage proviendrait d’un rite païen né durant l’Antiquité. À l’époque, les gens auraient lancé des graines de céréales sur les époux pour éloigner les mauvais esprits et leur transmettre directement force et fertilité.

Tradition française de mariage extrêmement populaire, il symbolise aujourd’hui le bonheur partagé et les félicitations des convives. Malgré tout, le lancer du riz est peu à peu remplacé par d’autres lancers. En effet, certaines mairies et églises interdisent le riz, considéré comme polluant et dangereux pour les oiseaux, et pouvant être douloureux pour les mariés.

Il est alors remplacé par un lancer de pétales de roses ou de lavandes, de bulles de savon, de confettis, d’avions en papier, ou par une simple haie d’honneur.

Le lancer du riz est aujourd’hui remplacé par des confettis ou des bulles
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

7) Le cortège de mariage

Le cortège de mariage est une grande tradition consistant à se rendre au lieu de réception en voiture, et aux invités de donner de grands coups de klaxon durant le trajet pour annoncer le mariage au public, et célébrer l’union.

Les mariés partent en tête dans un beau véhicule décoré (voiture de collection, calèche, etc.), et sont suivis par les invités en file. Le cortège est fermé par une voiture balais de mariage, qui guide les invités et garantit leur arrivée sur les lieux de la réception. 

Cette tradition du cortège de mariage et des coups de klaxon proviendrait du Moyen Âge, où, au 14ème  siècle, la loi aurait exigé la déclaration de toute union de la manière la plus bruyante possible, afin d’éviter les mariages clandestins courants. Selon certains, il s’agirait également d’éloigner les mauvais esprits.

De plus en plus de couples choisissent de ne pas avoir de cortège de mariage, notamment si le lieu de réception est proche. Le chemin peut alors se faire à pied, à cheval, ou même en trottinette.

Le cortège de mariage permet d’annoncer la bonne nouvelle

8) Le lancer de bouquet

Le lancer de bouquet est l’un des moments les plus attendus du mariage. Organisé par la mariée, il consiste pour les invitées à se placer derrière elle et à être la première à récupérer le bouquet lancé. Attraper le bouquet de la mariée signifie que la personne sera la prochaine à se marier.

Cette tradition serait apparue en France au 16ème siècle, et à l’origine, ce seraient les hommes qui devaient s’emparer du bouquet en courant après la mariée.

Le lancer de bouquet prend souvent place après la cérémonie, sur les marches de la mairie ou le parvis du lieu de culte, ou lors de la réception, avant le cocktail. Aujourd’hui, cependant, de nombreuses mariées décident de ne pas l’organiser, pouvant gêner les invitées, ou ne voulant pas jeter leur beau bouquet de mariage. Elles peuvent dans ce cas en acheter un deuxième plus petit et plus simple.

Pour un lancer de bouquet original, le couple peut organiser deux lancers, un pour les hommes et un pour les femmes, ou choisir le jeu du ruban de mariage. Celui-ci consiste à entourer le bouquet de rubans, qui seront tenus par les participants, et découpés un par un par la mariée aux yeux bandés. La personne tenant le dernier ruban gagne le jeu et remporte le bouquet.

Photo des invitées sautant après le lancer de bouquet

9) La jarretière de mariage

La jarretière de mariage (souvent appelée aussi jarretelle de mariage) fait partie des vieilles traditions du mariage, symbole de mystère et de virginité. Le plus souvent blanche ou bleue, elle est notamment mise en valeur lors des animations de mariage, où les hommes enchérissent pour pouvoir arracher la jarretière avec les dents, permettant aux mariés avec peu de moyens de financer une partie de leur union.

On estime que la tradition de mariage de la jarretière proviendrait de la période du paléolithique, des peintures montrant des femmes portant des anneaux autour de la cuisse. Plus tard, portée par des fées dans les contes, elle conférerait des pouvoirs magiques. Enfin, sous la forme d’un ruban noué autour des cuisses, elle était également utilisée par les femmes au Moyen Âge pour tenir leurs bas.

Surtout connue pour son ordre de la Jarretière (ordre le plus élevé de la chevalerie britannique), la jarretière est une tradition de moins en moins populaire, par respect et pudeur pour la mariée, pouvant être considérée comme humiliante. Pour aider au financement des noces, certains couples préfèrent organiser une tombola, offrant le porte-jarretelle de mariage au gagnant.



10) Les dragées de mariage

Les dragées de mariage, amandes enrobées de sucre, sont le cadeau classique que font les mariés à leurs invités, en guise de vœux et de remerciement pour leur venue. Permettant de porter chance, elle est traditionnellement donnée par 5 dans un sachet, chaque dragée représentant un vœu (fertilité, bonheur, abondance, longévité et partage).

Dessert de fin de repas par excellence, les dragées auraient été inventées par erreur durant la Rome Antique, une amande tombant accidentellement dans du miel. En France, la dragée de mariage serait apparue au 13ème siècle, par le biais d’apothicaires nappant des amandes de sucre de canne. 

Gages d’immortalité, censées améliorer la digestion et lutter contre la stérilité, les dragées de mariage étaient offertes lors des sacres royaux, ainsi que lors d’événements familiaux ou religieux importants, dont le mariage. 

Aujourd’hui, offrir des dragées aux amandes comme cadeau reste très populaire, mais de nombreux couples décident de moderniser cette tradition de mariage, en offrant des dragées à la noisette, à la meringue, à la guimauve ou au chocolat. Certains couples font également l’impasse sur les dragées pour offrir des cadeaux plus originaux, comme des bougies, des plantes grasses, des savons, des bouteilles d’huile, etc. 

Vous connaissez maintenant les plus grandes traditions de mariage en France. Beaucoup d’autres traditions existent, comme la pièce montée comme gâteau de mariage, la danse père-fille pour ouvrir le bal, le port de l’alliance à la main gauche, la soupe à l’oignon aveyronnaise, etc. L’important est de choisir les coutumes du mariage traditionnel qui vous plaisent et vous correspondent.

Découvrez combien pourra vous coûter votre mariage
Mon budget estimé
Lieu de réception, traiteur, prestataires... à quel prix ?
Simuler mon budget

Merci ! Vous pouvez maintenant télécharger le fichier
Oops!

Nos autres articles

Estimer mon budget mariageEstimer mon budget mariage