BLOG

Comment organiser votre mariage religieux à l’Eglise ?

Trouver mon photographe
Spark
>>Blog

Pourquoi se marier à l’église ? Le mariage religieux est une démarche spirituelle, un sacrement qui permet à un couple de s’unir devant Dieu et de vivre sa vie selon les valeurs chrétiennes. 

Tout comme le mariage civil qui le précède, le mariage religieux demande une organisation précise avec des documents à fournir, un déroulement et des protocoles à respecter.
Si la préparation de votre mariage à l’église vous semble compliquée, ne vous inquiétez pas, nous allons aider à préparer efficacement et sans stress votre mariage catholique. Dans ce guide, vous allez découvrir :

La check-list Spark

Afin de ne laisser aucune place à la surprise et aux prix cachés, retrouvez notre check-list pour organiser votre mariage !

La check-list Spark

Afin de ne laisser aucune place à la surprise et aux prix cachés, retrouvez notre check-list pour organiser votre mariage !

Télécharger la check-list
Photo d’une salle de mariage à l’église décorée

Quelles sont les conditions pour se marier à l’église ?

Se marier à l’église demande de respecter des conditions particulières pour être officiellement reconnu.



Les conditions à respecter pour un mariage à l’église 

En tout premier lieu, le mariage religieux n’est possible que si les époux se sont auparavant mariés civilement. Il est en effet interdit en France de se marier à l’église sans s’être uni à la mairie avant. Le pacs n’est d’ailleurs pas suffisant pour valider le mariage à l’église.


Autre condition, pour pouvoir vous marier à l’église, vous devez ne pas déjà avoir été marié religieusement, la religion chrétienne considérant que le mariage religieux est pour la vie. Ainsi, même si vous êtes divorcés, vous ne pourrez pas refaire une cérémonie religieuse, sauf accord exceptionnel de l’Archevêché et dans des cas très spécifiques. Toutefois, si vous êtes veuf, vous pourrez vous remarier, car le sacrement ne concerne que la vie terrestre.


Cette règle ne concerne pas le mariage civil. Vous pouvez donc vous marier à l’église même si vous avez déjà été unis civilement auparavant. 


L’âge minimum pour se marier à l’église est de 16 ans pour les hommes et 14 ans pour les femmes. Toutefois, cette union requérant d’abord un mariage civil, dans les faits, les époux doivent être majeurs (ou mineurs émancipés).



Les conditions du baptême et de la confirmation pour un mariage religieux

Peut-on se marier à l’église sans être baptisé ? Oui, il est possible de se marier à l’église si vous ou votre partenaire n’êtes pas baptisés. Il est toutefois nécessaire que l’un d’entre vous l’ait été. 


Dans le cas où vous ne seriez pas baptisés, appartenez à une autre religion ou n’êtes pas croyant, vous devez obtenir une dispense de disparité de culte auprès de l’évêché du lieu de votre cérémonie. Cette dispense implique toutefois que vous acceptez de vivre selon les valeurs chrétiennes, de respecter la foi de votre partenaire et les piliers fondamentaux du mariage (liberté, fidélité, indissolubilité et ouverture à la fécondité), ainsi de vous engager à faire baptiser vos enfants. 


Peut-on se faire baptiser le jour de son mariage ? Il est possible de faire les deux le même jour en participant au catéchuménat, la préparation au baptême des adultes.


Il est également possible de baptiser votre ou vos enfants le même jour que votre mariage, bien que cela reste très rare. En effet, les diocèses ne le recommandent pas, car le sacrement du mariage n’engage pas la foi au même titre que le baptême. Le plus souvent, vous célébrerez votre mariage religieux le samedi et organiserez le baptême de votre enfant le dimanche lors de la messe.


Si le sacrement de confirmation, réalisé en général durant l’adolescence, est nécessaire pour un mariage catholique, il est possible de se faire confirmer par le prêtre de votre paroisse durant la préparation du mariage à l’église si elle n’a pas été réalisée.

Photo d’une cérémonie traditionnelle de mariage à l’église


Photo d’une salle de mariage à l’église décorée

Quelles sont les conditions pour se marier à l’église ?

Se marier à l’église demande de respecter des conditions particulières pour être officiellement reconnu.



Les conditions à respecter pour un mariage à l’église 

En tout premier lieu, le mariage religieux n’est possible que si les époux se sont auparavant mariés civilement. Il est en effet interdit en France de se marier à l’église sans s’être uni à la mairie avant. Le pacs n’est d’ailleurs pas suffisant pour valider le mariage à l’église.


Autre condition, pour pouvoir vous marier à l’église, vous devez ne pas déjà avoir été marié religieusement, la religion chrétienne considérant que le mariage religieux est pour la vie. Ainsi, même si vous êtes divorcés, vous ne pourrez pas refaire une cérémonie religieuse, sauf accord exceptionnel de l’Archevêché et dans des cas très spécifiques. Toutefois, si vous êtes veuf, vous pourrez vous remarier, car le sacrement ne concerne que la vie terrestre.


Cette règle ne concerne pas le mariage civil. Vous pouvez donc vous marier à l’église même si vous avez déjà été unis civilement auparavant. 


L’âge minimum pour se marier à l’église est de 16 ans pour les hommes et 14 ans pour les femmes. Toutefois, cette union requérant d’abord un mariage civil, dans les faits, les époux doivent être majeurs (ou mineurs émancipés).



Les conditions du baptême et de la confirmation pour un mariage religieux

Peut-on se marier à l’église sans être baptisé ? Oui, il est possible de se marier à l’église si vous ou votre partenaire n’êtes pas baptisés. Il est toutefois nécessaire que l’un d’entre vous l’ait été. 


Dans le cas où vous ne seriez pas baptisés, appartenez à une autre religion ou n’êtes pas croyant, vous devez obtenir une dispense de disparité de culte auprès de l’évêché du lieu de votre cérémonie. Cette dispense implique toutefois que vous acceptez de vivre selon les valeurs chrétiennes, de respecter la foi de votre partenaire et les piliers fondamentaux du mariage (liberté, fidélité, indissolubilité et ouverture à la fécondité), ainsi de vous engager à faire baptiser vos enfants. 


Peut-on se faire baptiser le jour de son mariage ? Il est possible de faire les deux le même jour en participant au catéchuménat, la préparation au baptême des adultes.


Il est également possible de baptiser votre ou vos enfants le même jour que votre mariage, bien que cela reste très rare. En effet, les diocèses ne le recommandent pas, car le sacrement du mariage n’engage pas la foi au même titre que le baptême. Le plus souvent, vous célébrerez votre mariage religieux le samedi et organiserez le baptême de votre enfant le dimanche lors de la messe.


Si le sacrement de confirmation, réalisé en général durant l’adolescence, est nécessaire pour un mariage catholique, il est possible de se faire confirmer par le prêtre de votre paroisse durant la préparation du mariage à l’église si elle n’a pas été réalisée.

Photo d’une cérémonie traditionnelle de mariage à l’église


Trouver mon photographe

Comment bien préparer votre mariage religieux

En parallèle à l’organisation globale de votre union, une bonne préparation de votre mariage à l’église est indispensable pour rester serein et efficace. Documents à fournir au prêtre, budget, date et lieu de la cérémonie et choix des témoins, vous devrez en effet faire de nombreux choix importants.


Les documents à fournir à votre prêtre

Afin de pouvoir vous unir à l’Eglise, votre paroisse va vous demander un certain nombre de documents :

  • La copie de moins de 3 mois de votre acte de naissance,
  • Un certificat de baptême, fourni par la paroisse où il a eu lieu. Si vous ou votre partenaire n’est pas baptisé ou d’une autre confession, vous devrez fournir la dispense de disparité de culte,
  • Votre acte de mariage civil,
  • Les noms et prénoms, date et lieu de naissance, domicile et profession de vos témoins de mariage.


Vous et votre partenaire devrez également rédiger une déclaration d’intention signée pour exprimer votre engagement envers Dieu et le respect des piliers fondamentaux de l’église. Cette lettre sera rédigée durant votre préparation au mariage.


Si l’un de vous est veuf, vous devrez fournir un certificat de décès du conjoint disparu, et si vous souhaitez vous marier après un divorce civil, vous devrez fournir une déclaration de nullité de mariage.



Le prix du mariage à l’église

Le mariage religieux catholique ne coûte officiellement rien. Cependant, il est coutume que la famille de la mariée laisse une offrande au prêtre pour les bonnes œuvres de l’église.  


Si le montant de cette offrande reste à votre discrétion, elle est en général de 150 € à 300 €, selon la grille tarifaire de votre diocèse. Vous pourrez remettre votre don durant votre préparation au mariage ou à l’issue de la cérémonie.


Le prix du mariage à l’église représente donc un petit montant dans le budget global de votre mariage, dépendant de votre situation financière et sociale. Il reste très abordable, notamment dans le cadre d’un mariage petit budget.



La date et le lieu du mariage religieux

Vous pouvez vous marier à l’église tous les jours de la semaine, sauf le dimanche, qui est réservé pour la messe au public, et le vendredi et samedi saint. En général, on célèbre le mariage à l’église juste après la cérémonie civile.


Il est recommandé de fixer cette date avec votre prêtre entre 10 mois et un an avant votre mariage, afin de vous assurer qu’elle est disponible.


En ce qui concerne le lieu de la cérémonie, il est traditionnellement célébré dans la paroisse de la future mariée, ou du couple s’ils vivent ensemble. Vous pouvez néanmoins choisir de vous marier dans une paroisse différente en faisant une demande à votre prêtre et à celui de l’église de votre choix.

Les mariés posent devant l’église de leur choix

Le choix du témoin de mariage à l’église

Bien choisir vos témoins de mariage religieux catholique est très important. Présents pour attester de votre engagement et vous apporter un soutien durant vos préparatifs, ils ont un rôle précieux.


Leur rôle n’étant pas religieux, il n’est pas nécessaire pour vos témoins de mariage à l’église d’être baptisés. Ils peuvent donc être de confessions différentes ou athées.


Si pour votre cérémonie civile, vous pouvez avoir entre deux et quatre témoins, ce nombre est plus libre pour la cérémonie religieuse. Vous pouvez donc choisir plus de témoins pour vous accompagner, avec un minimum de deux personnes. Notez tout de même qu’il n’y a que deux espaces de signature sur le registre lors du mariage à l’église.


Vous pouvez également choisir des témoins différents de ceux de votre cérémonie civile, il n’y pas d’obligation de conserver les mêmes. Si vos témoins peuvent être mineurs, ils doivent être suffisamment éclairés pour attester librement de votre union.



La préparation du mariage à l’église

Combien de temps faut-il pour préparer un mariage religieux ? Nous vous conseillons de vous y prendre 3 mois minimum avant la date de la célébration. Il est toutefois recommandé de faire cette démarche longtemps à l’avance.


Cette préparation de mariage à l’église obligatoire consiste en plusieurs cours et entretiens successifs avec l’officiant de votre paroisse, ou au travers de Centres de Préparation au Mariage, où vous discuterez de votre projet de vie, de votre engagement à vous unir devant l’église et de vos futures responsabilités en tant que parents chrétiens. Votre prêtre va aussi s’assurer de la liberté de votre consentement, recueillant votre déclaration d’intention.


Durant cette période de cours de préparation, vous rencontrerez également des couples déjà mariés ou en voie de se marier, dont un couple guide, qui pourront vous éclairer et vous conseiller.


Enfin, il s’agit d’une préparation pratique de votre mariage religieux, organisant la date, le lieu, la décoration, et le déroulement de la cérémonie. Vous choisirez notamment la prière des époux, les psaumes de mariage qui seront lus, et les chants religieux d’entrée à l’église et durant la messe et la musique de cérémonie qui parcourront votre union.


Photo en noir et blanc des mariés durant la cérémonie de mariage catholique


Comment bien préparer votre mariage religieux

En parallèle à l’organisation globale de votre union, une bonne préparation de votre mariage à l’église est indispensable pour rester serein et efficace. Documents à fournir au prêtre, budget, date et lieu de la cérémonie et choix des témoins, vous devrez en effet faire de nombreux choix importants.


Les documents à fournir à votre prêtre

Afin de pouvoir vous unir à l’Eglise, votre paroisse va vous demander un certain nombre de documents :

  • La copie de moins de 3 mois de votre acte de naissance,
  • Un certificat de baptême, fourni par la paroisse où il a eu lieu. Si vous ou votre partenaire n’est pas baptisé ou d’une autre confession, vous devrez fournir la dispense de disparité de culte,
  • Votre acte de mariage civil,
  • Les noms et prénoms, date et lieu de naissance, domicile et profession de vos témoins de mariage.


Vous et votre partenaire devrez également rédiger une déclaration d’intention signée pour exprimer votre engagement envers Dieu et le respect des piliers fondamentaux de l’église. Cette lettre sera rédigée durant votre préparation au mariage.


Si l’un de vous est veuf, vous devrez fournir un certificat de décès du conjoint disparu, et si vous souhaitez vous marier après un divorce civil, vous devrez fournir une déclaration de nullité de mariage.



Le prix du mariage à l’église

Le mariage religieux catholique ne coûte officiellement rien. Cependant, il est coutume que la famille de la mariée laisse une offrande au prêtre pour les bonnes œuvres de l’église.  


Si le montant de cette offrande reste à votre discrétion, elle est en général de 150 € à 300 €, selon la grille tarifaire de votre diocèse. Vous pourrez remettre votre don durant votre préparation au mariage ou à l’issue de la cérémonie.


Le prix du mariage à l’église représente donc un petit montant dans le budget global de votre mariage, dépendant de votre situation financière et sociale. Il reste très abordable, notamment dans le cadre d’un mariage petit budget.



La date et le lieu du mariage religieux

Vous pouvez vous marier à l’église tous les jours de la semaine, sauf le dimanche, qui est réservé pour la messe au public, et le vendredi et samedi saint. En général, on célèbre le mariage à l’église juste après la cérémonie civile.


Il est recommandé de fixer cette date avec votre prêtre entre 10 mois et un an avant votre mariage, afin de vous assurer qu’elle est disponible.


En ce qui concerne le lieu de la cérémonie, il est traditionnellement célébré dans la paroisse de la future mariée, ou du couple s’ils vivent ensemble. Vous pouvez néanmoins choisir de vous marier dans une paroisse différente en faisant une demande à votre prêtre et à celui de l’église de votre choix.

Les mariés posent devant l’église de leur choix

Le choix du témoin de mariage à l’église

Bien choisir vos témoins de mariage religieux catholique est très important. Présents pour attester de votre engagement et vous apporter un soutien durant vos préparatifs, ils ont un rôle précieux.


Leur rôle n’étant pas religieux, il n’est pas nécessaire pour vos témoins de mariage à l’église d’être baptisés. Ils peuvent donc être de confessions différentes ou athées.


Si pour votre cérémonie civile, vous pouvez avoir entre deux et quatre témoins, ce nombre est plus libre pour la cérémonie religieuse. Vous pouvez donc choisir plus de témoins pour vous accompagner, avec un minimum de deux personnes. Notez tout de même qu’il n’y a que deux espaces de signature sur le registre lors du mariage à l’église.


Vous pouvez également choisir des témoins différents de ceux de votre cérémonie civile, il n’y pas d’obligation de conserver les mêmes. Si vos témoins peuvent être mineurs, ils doivent être suffisamment éclairés pour attester librement de votre union.



La préparation du mariage à l’église

Combien de temps faut-il pour préparer un mariage religieux ? Nous vous conseillons de vous y prendre 3 mois minimum avant la date de la célébration. Il est toutefois recommandé de faire cette démarche longtemps à l’avance.


Cette préparation de mariage à l’église obligatoire consiste en plusieurs cours et entretiens successifs avec l’officiant de votre paroisse, ou au travers de Centres de Préparation au Mariage, où vous discuterez de votre projet de vie, de votre engagement à vous unir devant l’église et de vos futures responsabilités en tant que parents chrétiens. Votre prêtre va aussi s’assurer de la liberté de votre consentement, recueillant votre déclaration d’intention.


Durant cette période de cours de préparation, vous rencontrerez également des couples déjà mariés ou en voie de se marier, dont un couple guide, qui pourront vous éclairer et vous conseiller.


Enfin, il s’agit d’une préparation pratique de votre mariage religieux, organisant la date, le lieu, la décoration, et le déroulement de la cérémonie. Vous choisirez notamment la prière des époux, les psaumes de mariage qui seront lus, et les chants religieux d’entrée à l’église et durant la messe et la musique de cérémonie qui parcourront votre union.


Photo en noir et blanc des mariés durant la cérémonie de mariage catholique


Le déroulement du mariage à l’église

La cérémonie religieuse dure en général entre 30 minutes et 2 heures, selon votre préparation au mariage et surtout votre choix entre une bénédiction et une messe.



Le choix entre la bénédiction de mariage et la messe

La célébration de votre union peut prendre deux formes différentes : la bénédiction de mariage ou la messe de mariage, que vous choisirez durant la préparation au mariage.


Si la messe de mariage reste le choix le plus courant, durant environ 1h ou 1h15, la bénédiction, qui est une célébration plus courte sans eucharistie, est privilégiée pour les couples qui ne pratiquent pas régulièrement, si l’un des mariés n’est pas baptisé, ou si une grande partie des invités ne sont pas croyants.



L’entrée dans l’église

Moment très attendu, l’entrée à l’église suit en général un protocole traditionnel, notamment concernant l’ordre d’entrée des mariés.  


Vos invités vont s’installer en premier, les proches de la mariée choisissant traditionnellement le côté gauche et ceux du marié le côté droit. Le marié, au bras de sa mère, s’installe ensuite au premier rang à droite. Le père du marié accompagne la mère de la mariée à sa place à gauche avant de rejoindre le marié à droite.


Les témoins se tiennent au premier rang de l’assemblée, pour être au plus près de vous et vous donner les alliances. 


Enfin, la mariée entre en dernier, suivie de ses demoiselles d’honneur, et accompagnée de son père qui la conduit à l’autel, à côté de son futur époux. Les enfants d’honneur peuvent entrer en début de cortège ou suivre derrière la mariée. À l’entrée de la mariée, tous les invités se lèvent.


Une fois que tout le monde est installé, le prêtre dira quelques mots d’accueil et vous pourrez en profiter pour remercier vos invités de leur présence.


Pour cette étape, vous pouvez choisir une musique d'entrée de mariage émouvante ou solennelle.


La mariée arrive devant l’autel, accompagnée de son père

La célébration de votre mariage

Durant la cérémonie de votre mariage, votre prêtre, vos invités et vous-mêmes allez procéder à la lecture de différents textes tirés de la Bible. Il s’agira de textes qui correspondent à votre engagement et qui reflètent votre foi. Votre prêtre pourra également prononcer un discours de mariage s'il vous connaît personnellement.


Lors de la lecture du psaume de mariage, qui peut être également chanté, l’assemblée accueille la parole de Dieu. Votre prêtre lira ensuite l’Évangile.


Vient enfin le moment le plus émouvant de la cérémonie, l’échange des consentements, où vous vous engagez à vous unir pour la vie. Vos témoins vous passeront les alliances symbolisant l’union matérielle devant Dieu, et votre prêtre récitera un texte de bénédiction des alliances.


Avant la bénédiction nuptiale du prêtre, vous procédez à la prière des époux, lue par l’un de vous ou ensemble. Rédigée au préalable lors de la préparation au mariage, vous pouvez également trouver des modèles de prière des époux si vous hésitez sur les mots à dire.


Suivant la bénédiction, les enfants d’honneur passent traditionnellement dans l’assemblée pour récupérer l’offrande des invités.


Vous procédez ensuite à la prière universelle, texte de mariage que vous pouvez choisir d’écrire vous-même et de faire lire par un de vos proches. 


Avant la signature des registres, vous pouvez prévoir quelques chants religieux de mariage supplémentaires, comme le Sanctus, l’Anamnèse et l’Agnus Dei. Vos témoins vous rejoignent enfin pour signer les registres et votre prêtre vous remet le livret chrétien. Pour accompagner la fin de la cérémonie, vous pouvez opter pour une musique classique solennelle.



La sortie de l’église

La sortie de votre mariage à l’église est un moment iconique où vos proches laisseront éclater leur joie et célébreront avec vous votre union, jetant au-dessous de vous des pétales de rose, du riz, des bulles. Vous pouvez également choisir d’autres petits objets à lancer pour une sortie de mariage à l’église originale. Vous pouvez à ce moment sélectionner une musique de sortie de cérémonie enjouée.


Si traditionnellement les enfants d’honneur sortent en premier, suivis de votre couple, puis de vos parents, de votre famille et de vos amis, les couples ont dorénavant plus tendance à sortir en dernier pour être accueillis par leur assemblée. Votre photographe en profitera pour prendre de superbes clichés de votre sortie d’église, pouvant même organiser des prises de vue spectaculaires en drone.


Vous pouvez enfin lancer votre bouquet parmi vos invités et organiser vos photos de groupe, avant de vous rendre sur le lieu de votre réception.


Les mariés s’embrassent à la sortie de l’église
Trouver mon photographe

Spark : le photographe de mariage idéal pour immortaliser votre mariage religieux

Pour revivre toute l’émotion de votre mariage à l’église et revoir les belles réactions de vos invités, faites le choix du photographe de mariage Spark. Vous accompagnant à chaque instant de votre cérémonie, il va immortaliser tous les instants solennels, saisissant avec discrétion les larmes, les sourires et toutes les réactions précieuses que vous aimerez découvrir et garder près de vous.


Découvrez une sélection sur-mesure de photographes proches de vous qui vont répondre à toutes vos attentes et vont vous offrir des souvenirs mémorables. Nous vous proposons des formules entièrement personnalisables qui vous garantissent une prestation inoubliable le jour-J.

Checklist organisation

Merci ! Vous pouvez maintenant télécharger le fichier
Oops!

Nos autres articles